Kinga Entrainement

    ÊTRE - AGIR- AVOIR

Blogue

afficher :  plein / résumé

ETRE bien plutôt que d'AVOIR l'air bien

Publié le 25 août 2017 à 10:30

Et si nous nous concentrions à être bien plutôt que d’avoir l’air bien!

Avez-vous tendance à vous engagez dans des comportements malsains comme sauter des repas, faire des diètes restrictives ou de vous entrainez à outrance?

Pourquoi avons-nous tant de difficulté à accepter notre corps? D’où cela peut-il bien venir?

Malheureusement nous sommes entourés d’images irréalistes, retouchées et utopiques et tous ces beaux véhicules de l’information nous font croire que la beauté, le bonheur, le succès, le contrôle de soi et la liberté passe par la minceur. Et pourtant, nous savons bien que la beauté n’est pas gage de succès dans la vie!

Notre société prône la minceur dans un seul but d’apparence et pourtant nous pouvons être ronde et jouir d’un bien-être absolu.

Dès que nous parlons de contrôle de notre alimentation, de reprise en main de notre alimentation, nous parlons instantanément de régime ou de privation. Fâcheusement, ceci entrainera un cercle vicieux qui sera très difficile à arrêter. Oui, cela aura un impact positif sur la balance mais, une fois l’objectif atteint il y aura un moment de faiblesse qui nous donnera envie de tricher, suite à cette tricherie nous nous sentirons coupable, vivrons un échec et abandonnerons le contrôle/régime/privation et s’en suivra de ce cercle vicieux sans fin.

Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’en grande partie notre corps à un poids équilibré naturellement, il tentera toujours de revenir là où il est bien dans ses gènes (métabolisme de base), et il se permettra de varier selon notre âge, notre hérédité, nos habitudes alimentaires et le contrôle de notre poids. Afin de maintenir un poids stable et de se protéger lors d’un régime sévère, notre métabolisme ralentira et brûlera moins efficacement les calories. Plus le régime sera sévère plus notre métabolisme ralentira et moins notre perte de poids sera saine et durable. En bout de ligne, notre poids d’équilibre/naturel aura tendance à augmenter avec les années si on répète fois après fois un régime alimentaire.

Le gain de poids est souvent vécu en cauchemar, il s’accompagne habituellement d’anxiété, de peur, de sentiment de culpabilité et de honte. La meilleure intervention est de développer une relation saine avec son corps, la nourriture et les habitudes de vie. Le but est de retiré du bien-être et du plaisir lors d’un repas ou lors d’activité physique pour obtenir une meilleure santé globale. Par le fait même, une saine gestion des habitudes de vie redonne à quiconque un contrôle sur sa vie, augmente son estime de soi et son sentiment d’efficacité personnelle.

On ne fait pas de l’activité physique que pour bien paraître ou juste pour bien contrôler notre poids, plus nous serons axé sur l’apparence moins nous aurons envie de bouger et moins ce sera plaisant. Le plaisir de l’activité physique a des effets bénéfiques sur l’humeur, le sommeil, le stress, la musculature, les maladies cardiovasculaires ainsi que les problèmes musculo-squelettiques.



SOLUTIONS :

Développer une relation saine avec les aliments

Le but de manger est de donner à son corps une quantité, une qualité et une variété d’aliments afin de se sentir vivant, plein d’énergie et positif. Donc pas de privation extrême ni de gavage outre mesure. Apprendre à écouter sa faim et ses signaux de satiété.

Revendiquer notre unicité

Qu’avez-vous de beau sur votre corps au niveau du visage, des cheveux, sous le torse, milieu du torse, haut du torse, votre grandeur, votre poids, votre tonus musculaire? Mettez-les en valeur! Prendre conscience de son corps, de ses forces et de son caractère unique. Faire le deuil du corps parfait et cesser d’y faire référence.

Accorder plus d’importance aux habitudes de vie saines pour une meilleure santé globale

Apprendre à gérer son stress, avoir un bon sommeil réparateur, avoir une bonne gestion alimentaire et bouger notre corps quotidiennement. Accorder plus d’importance à notre bien-être et à notre santé. Prendre plaisir à bouger en le faisant pour la santé et non pour l’apparence.

Identifier vos croyances

Quelles sont vos croyances en lien avec l’image corporelle, l’activité physique, la beauté, le bonheur, la santé et sur l’importance de l’apparence? Ces croyances ont un impact direct sur l’estime de soi. Vérifier vos comportements, vos émotions et vos pensées en lien avec votre image corporelle. Cessons de prendre nos croyances pour des vérités absolues.

Adapter notre regard sur soi à chaque moment de notre vie

Plusieurs évènements font changer notre corps, tel qu’un accident, une maladie, un problème de peau, une brûlure, une grossesse ou le processus de vieillissement. Adaptons nous et soyons indulgents.

Apprendre à aimer son corps

Regardez-vous dans le miroir et observer ce qui est beau. Permettez-vous de faire de bouger. Offrez-vous des massages. Prenez un bon bain chaud en vous faisant un masque de pureté. Une petite manucure. Faites quelque chose d’agréable, d’amusant sans axé sur la performance. Chouchoutez-vous. Regarder un coucher de soleil. Sentez un bon repas qui mijote. Goûter un bon fruit de saison. Écouter le rire d’un enfant. Ressentez le vent sur soi. Traitez votre corps comme vous traiteriez vos amis et votre famille. Vous n’êtes pas un très bon ami quand vous vous jugez, négligé, maltraité, critiqué, contrôlé et agissez avec sévérité et perfectionniste. Traiter son corps avec respect et savoir apprécier tout ce qu’il peut vous apporter dans la vie, malgré ses petits défauts, il est le seul qui vous permet de célébrez pleinement le fait d’être en vie! Faites-en votre meilleur ami car il vous accompagnera jusqu’à la fin de vos jours.

 

Le VRAI changement

Même si on en vient à une chirurgie pour atteindre un idéal de beauté, cela ne sera guère gage de satisfaction. Cela nous plaira un temps et le retour frappera d’avantage. Posez-vous la question à savoir qui sont les gens que vous admirez pour ce qu’ils sont pas nécessairement pour ce qu’elles projettent ou pour leur apparence. Qui sont les gens que vous remarquer le plus? Sont-ils si beau? Qu’ont-ils comme force pour que vous les admiriez autant?

Le VRAI changement se fait en apprenant à s’accepter et à s’aimer tel que nous sommes.

Marie-Hélène Bertrand B.Sc. Kinésiologie

Kinga Entrainement


RÉSUMÉ DU LIVRE : Miroir, miroir-- je n'aime pas mon corps! : le développement de l'image corporelle chez les enfants, les adolescents et les adultes /

Gagnier, Nadia, 1973-  [10]

Montréal : La Presse, 2007.

 


Rss_feed